Le Service Pensions insiste sur sa neutralité en tant qu'administration

(05-02-2018)

Suite aux différents articles parus dans la presse, le Service Pensions réfute d’être le centre de calcul d’une quelconque organisation politique ou socio-professionnelle particulière notamment dans le cadre des déclarations publiées par la FGTB. Le Service Pensions tient à replacer son rôle et son travail dans un juste contexte et affirme la nécessaire neutralité de son administration.

Conformément à sa mission définie à l'article 7 et 11 de la loi du 18 mars 2016, les études juridiques, actuarielles, statistiques ou budgétaires ne peuvent être faites que sur demande du Ministre ou sur demande d’un des organes mentionnés explicitement par cette loi.

Dans le cadre de l'article 9 de la même loi, le Service Pensions peut informer sur demande d’organisations socio-professionnelles ou de professionnels intéressés à propos de données statistiques ou actuarielles en matière de pension mais à aucun moment le Service Pensions ne fournit des données à des desseins particuliers politiques ni élabore des estimations dans ce sens.